La culture des betteraves en Alsace


Le service agronomique de la Sucrerie est chargé des contrats de culture, de l’information des planteurs sur le traitement des sols, du choix des semences, des méthodes de culture et des matériels de récolte. Il a contribué aux excellents rendements des dernières campagnes tout en maîtrisant les effets de l’activité agricole sur l’environnement par la mise en place d’une charte de qualité et de progrès.





Les objectifs portent notamment sur les points suivants :

  • Absence de betteraves génétiquement modifiées
  • Amélioration de la qualité des betteraves (richesse)
  • Contrôle de l’azote résiduel avant les semis et conseil de la fumure optimale à apporter en complément
  • Transparence au niveau des pratiques culturales
  • Récolte et chargement des betteraves : modernisation du matériel d’arrachage et généralisation du déterrage pour éliminer un maximum de terre.
  • Amélioration des rendements : en l’espace de 20 ans les rendements à l’hectare sont passés de 44 tonnes à 75 tonnes de betteraves à 16% de sucre, ce qui représente plus d’un kilo de sucre par m² de betteraves



Traditionnellement, le début des semis des graines de betteraves est fixé au 19 Mars, jour de la Saint-Joseph. La culture se répartit essentiellement sur 3 zones de production :

  • le Kochersberg, Hochfelden
  • la plaine d’Erstein
  • le Haut Rhin
  • et aussi Wissembourg et la Lorraine.


La récolte s’échelonne entre le 15 septembre et le 11 novembre, c’est à dire avant la période des grands froids.



Découvrez aussi...